Dites nous qui vous êtes…

Qui je suis? Je m’appelle Quentin Derudas, j’ai 25 ans et je viens de la ville de Lille dans le nord de la France. Cela fait 2 ans et demi que je vis à Londres et 1 an que je travaille au Sun Tavern sur Bethnal Green Road pour Umbrella Project, depuis que le bar a ouvert en fait.

En janvier dernier, vous avez présenté un cocktail à la compétition organisée par Discount Suit Company en hommage à la Burns Night. Où avez-vous trouvé l’inspiration ?

La compétition était centrée sur le Bobby Burns, un Manhattan à base de Scotch. Du coup, le cocktail que j’ai créé partait de cette base.
Je connais aussi d’autres recettes classiques à base de Scotch, comme le « Blood and Sand » dans lequel on trouve du Scotch, du jus d’orange, du sweet vermouth et de la liqueur de cerise. Ce cocktail m’a pas mal influencé, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle on retrouve ces ingrédients et saveurs dans celui que j’ai créé.

discountsuitcompany-Quentin Derudas-Burns Night-interview-09

Ça vous fait quel effet d’avoir gagner ?

Je n’arrive pas à y croire (rires) ! Il y a un an, je démarrais en faisant la plonge et maintenant je gagne un concours. C’est rapide, en un an… Si vous m’aviez dit « hé, tu seras sur le menu du Discount Suit Company l’année prochaine» quand j’ai commencé et que je ne savais pas faire un cocktail, je ne vous aurais pas cru. Surtout que je considère le DSC comme un véritable et excellent bar à cocktails. C’est le niveau au dessus du bar dans lequel je travaille.

discountsuitcompany-Quentin Derudas-Burns Night-interview-04

Cette victoire vous a-t-elle apporté autre chose que le fait de voir votre cocktail sur le menu du DSC ?

Vous connaissez Rob du Woodford ? Il m’a demandé si je voulais aller au Savoy, c’est un endroit extraordinaire, du coup on va y aller !

On m’a dit que vous faisiez partie d’un groupe…

Oui ! Le groupe s’appelle High Safari et ça fait un an et demi que j’en fais partie. La musique est la raison principale de ma présence à Londres. Nous sommes 5 dans le groupe, 3 garçons et 2 filles. On joue de la musique indie-pop avec beaucoup guitare, beaucoup de bonnes ondes et des textes sympas. On essaie de faire de la bonne musique et des bonnes chansons.

Des concerts de prévus ?

Le 30 janvier 2016, au Queen of Hoxton, une super salle. On avait vraiment envie d’y jouer, du coup on est très excités ! Ça va être une super soirée, avec un DJ et la fête jusqu’à 3 heures du matin.

L’idée c’est de faire carrière dans la musique ?

Tout à fait ! Je veux devenir un musicien professionnel.

Avez-vous été approché par des labels ?

Pas vraiment, non, mais je me souviens d’un homme qui nous avait abordé après un concert et il nous a proposé un contrat de 5 ans. On a trouvé que 5 ans pour commencer c’était trop. On n’a pas envie d’être coincés dans un contrat pendant si longtemps si vite. Ce n’est pas à prendre à la légère, surtout pour un jeune groupe comme le notre, il nous faut plus d’expérience, on passerait à côté de nombreuses choses. On a joué avec des groupes signés déjà, comme « Kid Wave ». Ils sont assez grands, ils ont signés avec Heavenly Recordings, un des meilleurs labels de Londres, de l’Angleterre même.

discountsuitcompany-Quentin Derudas-Burns Night-interview-05   discountsuitcompany-Quentin Derudas-Burns Night-interview-06

Tu joues de quel instrument dans le groupe ?

La guitare. Celle qui mène, les supers solos et les envolées musicales c’est moi ! (rires) Je fais de la musique depuis que j’ai 6 ans, ça fait donc 20 ans bientôt. La guitare, j’ai commencé à 10 ans, il y a 15 ans.

Comment avez-vous été embauché au Sun Tavern ?

C’est lié à mon groupe d’une certaine manière. Je cherchais un travail et j’avais déjà travaillé dans des pubs, restaurants, l’industrie du service quoi, durant un an dans l’ouest londonien. Je tentais de partir vivre à l’est de Londres, plus Rock ‘n’ Roll… Alors Liz, une des guitaristes du groupe, connais Ciaran, le manager du Sun Tavern. Elle ‘ma dit de la contacter, que c’était son pote et qu’il avait besoin de personnel pour le bar qu’il ouvrait. Je l’ai contacté, j’ai fait un essai et puis voilà.

Ça vous plaît de travailler pour le Sun Tavern ?

Oui, carrément ! Surtout depuis que je suis passé barman. Mais je suis content d’avoir été à l’arrière du bar avant, je pense que ça fait de moi un meilleur barman, on se rend mieux compte du travail en amont et en aval, comme le restockage constant des ingrédients, les verres, etc. Ça fait vraiment la différence.

thesuntavern-1st Birthday-Quentin-cocktail-bar-bethnalgreen-edit-16

Qu’est ce que tu bois d’habitude ?

D’habitude je bois des classiques. Beaucoup ont des noms français mais ça n’a rien à voir avec le fait que je les aime ! Comme le Vieux Carré ou le Bijou. J’adore la chartreuse, et le Bijou a de la chartreuse, du Gin et du Sweet Vermouth. Sinon, j’aime beaucoup les cocktails à base de whisky, j’adore le whisky. Je me souviens de Ciaran me demandant ce que je voudrais boire, j’ai répondu « un whisky », et il m’a dit que j’étais au bon endroit et que ça m’aiderait à travailler là bas ! Et puis la bière aussi, j’adore la bière et c’est génial de travailler au Sun Tavern quand on aime la bière parce qu’ils en ont des fantastiques. J’aime particulièrement les Pales Ales dans lesquelles on sent bien le houblon, les IPA et ce genre de bières à caractère. La Stout aussi, mais pas trop les lagers ou les fruitées.

Et mis à part le bar et la musique, vous faites quoi de votre temps libre ?

Pas grand chose. Pour être honnête, ces deux activités occupent mon temps, elles en demandent beaucoup. Mais aussi bien au bar qu’à la guitare, je m’amuse, du coup je profite de la vie !

discountsuitcompany-Burns Night Drink-quentin-crop-01